http://www.samtrigueret.fr.fm/

Bienvenue sur le Forum
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tour du Beaufortain: 2ème partie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
guillaume



Nombre de messages : 1034
Age : 36
Localisation : guéret beach
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Tour du Beaufortain: 2ème partie.   Jeu 14 Aoû - 15:45

comme promis, voici la suite. bilan de la première journée:
15ème, 8h24 de course, étape la plus dure.
et c'est reparti!!!


c'est là qu'on a dormi. en bas à gauche, vous apercevez la voiture ou je fignole les derniers préparatifs pour cette seconde étape. elle s'annonce bien différente de la première. 47 kilos pour "seulement" 2100m de d+. en vrai, il y en aura un peu plus de 2200. sur la photo, plus beaucoup de tentes car il y a déjà eu deux départs. en effet, les concurrents classés à partir de la 131ème place sont partis à 6h. ceux classés entre la 31ème et la 130ème à 7h. enfin, les 30 meilleurs temps de la première étape partiront à 8h. ce qui est mon cas. morgane et yohan partent en avance pour nous voir passer. et je peux vous dire que ce second départ est bien différent du premier Twisted Evil . ça rigole aussi mais quand le start est donné, l'allure est différente de la veille.
.
vous voyez ces beaux lacets (ça c'est le départ de 7h). et ben les nerveux de 8h ont décidé que ce serait plus rigolo de les couper.
particularité du jour: la plus grosse difficulté nous menant au point culminant se prend d'entrée de jeu. nous montons à la croix du bonhomme (pour info: sens inverse de l'ultratrail du Mt-Blanc). je prends un rythme et le garde car je sais que cette étape va être longue et difficile car il va falloir beaucoup plus courir ( Suspect c'est pas normal de courir sur un trail???). passé ce point culminant, nous aurons un autre col (celui de la fenêtre) et trouverons ensuite un long chemin de crête au sein duquel nous alternerons tites montées et tites descentes. là, c'est en haut (2443m):

là, c'est dans la montée:
.
dans la descente qui suit, je laisse mes camarades (pour lesquels j'ai fait le rythme dans la montée) prendre un peu le large car je préfère garder un peu de réserve. la montée au col de la fenêtre est raide et se termine dans un joli pierrier. bel exemple de ce qu'est un col: point de passage entre deux points hauts que l'on atteint par un sentier montant. on est sur une arête de 1m de large. on vient de monter, on descend direct. et ça descend fort. c'est marrant, ça glisse un peu et de belles marches ponctuent ce beau monotrace. le point suivant que nous visons est le col du joly où se trouve le premier gros ravito (dont les premiers n'auront pas bénéficié puisque des malfaisants ont bloqués un peu la route ... soit disant du fait de leur troupeau (pour la petite histoire, plainte a été déposé à la gendarmerie). arrivé au ravito, il faut recharger les batteries car nous sommes au kilo 16 (1989m) et le prochain sera à la station des saisies au kilo (34). il importe donc de ne pas se louper. je prends le temps de bien fair eles choses. ensuite, c'est parti pour ce fameux chemin de crête où on va alterner ces montées-descentes. les nuages deviennent de plus en plus présents.

d'après les prévisions, cela ne devrait tourner qu'en fin d'après-midi. mais sur le versant opposé, c'est déjà bien noir et bien "grondant" affraid ........ Twisted Evil. j'accuse un coup de moins bien sur la dernière portion avant la station. je ne parviens plus qu'à courir en alternance et avec peine. 200m avant le ravito, une pluis d'orage (depuis le temps qu'on entend le tonerre) s'abat sur nous. j'enfile le coupe vent sans manches pendant que le ravito est déplacé sous la passerelle. un gros naze croisé plus tôt dans la mâtinée se plaind: "il ne manquait plus que ça!". je lui répond que moi ça me convient et me fait même plaisir Twisted Evil geek. nous sommes donc au kilo 34. il nous reste la dernière montée pour rejoindre le signal de bisanne (1967m). on a donc 367m à gravir en 2,5km. et pour que ça soit rigolo, on fait en ligne droite, "dré dans l'pentu", sous un téléski. là, on peut dire que c'est dur. je débranche et adopte la stratégie suivante: je compte mes pas, 2 pas valant 1. je vais jusqu'à 50 et recommence. et j'y suis allé un paquet de fois à 50 !!! drunken . une fois au sommet, où le vent ne parvient pas à nous sécher puisqu'il pleut encore, il nous reste la dernière difficulté. nous sommes à 1967m et nous descendons vers l'arrivée, à Queige, alt 560m et ....10,5 km plus loin pale. je vous fais grâce du calcul du dénivelé par rapport au nombre de kilomètres (1407m de d- pour 10,5 kilo). la première partie est tranquille (à part un bout de piste noire sur 300m) et nous mène, avec une petite remontée à la croix de coste (1590m, kilo 40). maintenant, ce sera descente-descente. un beau monotrace, dans les sapins, avec des belles racines, et même des pierres. j'ai mal aux jambes, un truc de fou. ça brûle mais je sens monter progressivement l'euphorie de l'arrivée. heureusement qu'elle arrive! mais je suis bien cramé et je manque un sentier à gauche. cette faute d'inattention fait mal puisque je poursuit ma descente et arrive dans un cul-de-sac. je dois donc remonter un peu Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad. pas besoin de ça! en plus je perds quatre places que je venais de gagner dans la descente. je réussirai d'ailleurs à n'en reprendre que deux avant l'arrivée. j'en ai plein le c... le dos je veux dire. ça y est, je reconnai queige et entend de meiux en mieux la sono. je regarde derrière. rien. malgré cela, je ne peux ralentir et vise moind de 6h20. j'accélère même. ça y est, on rentre sur le stade, une traversée en diagonale et c'est fait. je suis arrivé. vraiment content mais aussi vraiment fatigué!!! j'ai mal aux pattes et retrouve morgane et yohan (que je n'ai pas vu depuis le matin) avec grand plaisir. pendant que je tente de réunir mes forces pour aller me doucher, Dawa Sherpa (encore vainqueur du jour et arrivé il y a 2h) joue.....au badminton affraid !!! et pour de vrai en plus. voyant mon état, il vient discuter et me donne son scret pour les descentes: la souplesse! il faut bien s'étirer pour être souple et ainsi descendre sur la pointe des pieds et moins charger les cuisses. je vous confie que depuis, j'ai essayé et ai tenu sur .... 20m env! je vous le conseille vivement. je comprends mieux maintenant pourquoi personne ne le reprend en descente Very Happy.

voilà, ça y est. je suis arrivé au terme de cette course en deux étapes. je suis 18ème, en 14h45'00'' (la classe, un compte rond). c'était vraiment bien. dommage pour les crampes du premier jour. il faut bien apprendre à gérer son effort pour assurer les deux jours. c'est vraiment intéressant et ça donne envie de continuer sur cette voie et d'en faire encore plein d'autre. vivement l'année prochaine, fin août exactement Suspect.

un petit florilège du beaufortain ... et du séjour:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samantha



Nombre de messages : 487
Age : 43
Localisation : Pionnat
Date d'inscription : 12/04/2007

MessageSujet: Re: Tour du Beaufortain: 2ème partie.   Sam 16 Aoû - 18:22

Envore bravo mon guigui et merci pour ce beau récit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tour du Beaufortain: 2ème partie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Top Buts] Olympique Lyonnais 2ème Partie de la Saison
» fabriquer vos bouillettes...
» 2ème partie de saison
» Chemin de St Jacques 2ème partie
» Tour des Mauges 2ème et 3ème étapes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
http://www.samtrigueret.fr.fm/ :: Général :: Compet-
Sauter vers: